×

Laissez-vous inspirer par nos réalisations et visionnaires de la construction. Découvrez le nouveau Vandersanden.

Vue d'ensemble

Un solide partenariat à trois permet une réduction substantielle du CO2 lors du transport d’argile

26/08/2019

Michel Degen, Directeur de site : « Brauer Grondverzet & Transport est un partenaire de confiance qui gère une grande partie du transport d’argile en provenance d’Allemagne pour notre site de Kessel. Sur la base de notre philosophie RSE, nous estimons qu’il est important de travailler avec des partenaires locaux. Nous nous félicitons du fait que Brauer Grondverzet & Transport opte pour des véhicules au GNL. La durabilité s’est traduite en un objectif stratégique, à savoir le bien-être collectif, et constitue également l’une de nos valeurs fondamentales. Cette initiative s’inscrit parfaitement dans ce cadre.

Le transport routier influence également l’indicateur de coût environnemental de nos produits. Les nouveaux véhicules Volvo GNL entraînent une réduction de CO2 d’au moins de 23 % par rapport à ceux roulant au diesel. » « Les camions-bennes au GNL représentent un investissement considérable », explique Michel Sabella. « Nous élargissons également la flotte avec un camion-benne supplémentaire. C’est pourquoi l’engagement de Vandersanden est si important pour nous. La continuité de la coopération est non seulement garantie, mais il a également été convenu que nous pouvions assumer un plus grand nombre de missions de transport. Les trois véhicules GNL roulent exclusivement pour Vandersanden. »

Stations-service GNL

Le carburant est nécessaire pour rouler et le ravitaillement en GNL n’est possible que dans quelques stations en Allemagne et aux Pays-Bas. Michel Sabella : « Faire un grand détour pour faire le plein n’est pas envisageable, le gain environnemental serait perdu. Il est donc nécessaire de disposer d’une station-service sur l’itinéraire ou à proximité. C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers Shell. » Ron Driessen, chargé de clientèle chez Shell Fleet Solutions, explique : « Shell s’engage à utiliser des sources d’énergie plus propres et plus durables. Nous ne pouvons lutter contre le changement climatique qu’en collaborant avec les entreprises, le gouvernement et les citoyens. La collaboration avec Vandersanden et Brauer Grondverzet & Transport correspond donc parfaitement à notre vision. Shell travaille actuellement à l’expansion des stations de GNL. »

Pourquoi le GNL ?

L’avantage du GNL est que ce carburant est moins cher et que sa combustion est plus propre comparée aux carburants classiques. Le GNL est pratiquement exempt de soufre et de particules fines et peut contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre, tels que le CO2 tout au long de la chaîne. En outre, les camions roulant au GNL font moins de bruit que les camions à moteur à diesel. Ron Driessen : « Étant donné que les transports représentent plus de 30 % de la consommation mondiale d’énergie et 25 % des émissions totales de CO2, Shell utilise le GNL pour faire un grand pas en avant dans la réduction des émissions de CO2.

Aux Pays-Bas, nous soutenons la volonté du gouvernement néerlandais de réduire de moitié les émissions de CO2et investissons dans un certain nombre de projets concrets avec ce même objectif. On peut citer par exemple la plantation de cinq millions d’arbres en collaboration avec Staatsbosbeheer, les stations de charge rapide et l’expansion des stations d’hydrogène et de GNL. » « Un transport totalement neutre en CO2n’est pas toujours possible », déclare Ron Driessen. « C'est pourquoi Shell offre aux entreprises la possibilité de compenser les émissions de CO2 . » Michel Sabella : « Brauer Grondverzet & Transport participe consciemment à ce programme afin que nous puissions immédiatement disposer de moyens de transport neutres en CO2. »

Bien-être collectif

Pour Brauer, le passage au GNL et à la compensation de CO2n’est que le début. « Nous étudions le potentiel du bio-GNL, qui est encore moins polluant », déclare Michel Sabella. En outre, l’entreprise étudie d’autres projets de développement durable, tels que la production d’énergie durable en interne. Vandersanden souhaite également des transports plus durables fondés sur le principe de bien-être collectif. Michel Degen : « nous appliquons les exigences les plus élevées (Euro 6) aux camions de nos transporteurs. Le GNL est encore un pont trop loin pour de nombreux transporteurs, tout simplement parce que les stations-service ne sont pas encore suffisamment répandues et en raison des investissements considérables que cela représente. »

Nathali Donatz, Group Marketing Director : « Notre ambition est de réduire l’impact environnemental de notre processus de production et de nos produits tout au long de la chaîne. Cela n’est possible qu’en travaillant avec nos partenaires. Cette initiative de Brauer Grondverzet & Transport s’inscrit parfaitement dans cette perspective. À cet égard, la durabilité concerne également les relations durables, la confiance mutuelle et la coopération pour un avenir durable. » Michel Degen : « C’est révélateur de constater que Brauer Grondverzet & Transport nous a contactés. Cela montre que notre vision de la durabilité est reconnue sur le marché. Nous pouvons en être fiers. »

 

 

GNL?

GNL signifie gaz naturel liquéfié. C’est un liquide transparent, incolore et non toxique qui est créé lorsque le gaz naturel est refroidi à environ -160 °. En conséquence, il se réduit à 1/600e de son volume initial et devient plus facile à stocker et à transporter. Le GNL est un carburant intéressant pour le transport routier car il peut réduire les émissions de CO2jusqu’à 23 %. En outre, les coûts par km parcouru sont inférieurs à ceux du diesel, par exemple.